Articles les plus consultés

mardi 3 octobre 2017

Une belle leçon de respect de la diversité linguistique dans les luttes catalanes !

"Une belle leçon de respect de la diversité linguistique dans les luttes catalanes !
Depuis un mois, on assiste chez nos politiciens et nos journalistes français à un déferlement contre la reconnaissance de l'identité catalane (comme d'ailleurs depuis longtemps de nos identités corse, bretonne, basque, alsacienne, occitane ...) sur le thème bien connu de repli égoïste sur soi, d'ethnicisme douteux et de fermeture à l'autre.
Le Peuple catalan par sa lutte vient de nous montrer...
le caractère fallacieux de ces "arguments" :
Le bulletin de vote du référendum exemplaire que nous venons de vivre est rédigé en 3 langues : CATALAN, CASTILLAN et OCCITAN.
La Catalogne est effectivement porteuse collectivement de 3 langues, CATALAN (sa langue nationale), CASTILLAN (héritée de l'époque coloniale), OCCITAN (langue de la minorité linguistique du Val d'Aran).
Populations concernées :
Catalogne 7,5 millions d'habitants
Val d'Aran seulement 8000 habitants.
En rappel, l'OCCITAN est parlé avec ses différentes variantes dans toute la partie Sud de la France (Aquitaine, Limousin, Auvergne, Languedoc, Provence ...), plus du tiers du territoire français. Il n'a aucune reconnaissance légale en France (comme le breton, le corse, le basque, l'alsacien, le flamand et le catalan ...)."
Le Peuple catalan par sa lutte vient de nous montrer le caractère fallacieux de ces "arguments" : Le bulletin de vote du référendum exemplaire que nous venons de vivre est rédigé en 3 langues : CATALAN, CASTILLAN et OCCITAN.
La Catalogne est effectivement porteuse collectivement de 3 langues, CATALAN (sa langue nationale), CASTILLAN (héritée de l'époque coloniale), OCCITAN (langue de la minorité linguistique du Val d'Aran).
Populations concernées :
Catalogne 7,5 millions d'habitants
Val d'Aran seulement 8000 habitants.
En rappel, l'OCCITAN est parlé avec ses différentes variantes dans toute la partie Sud de la France (Aquitaine, Limousin, Auvergne, Languedoc, Provence ...), plus du tiers du territoire français. Il n'a aucune reconnaissance légale en France (comme le breton, le corse, le basque, l'alsacien, le flamand et le catalan ...)."

Afficher la suite


J’aimeAfficher plus de réactions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire